Ateliers mensuels (Metz)

Aller vers l'aisance dans sa vie

Après quelques longueurs quant à leur mise en place, les ateliers mensuels sont de retour à Metz. L’idée est tout simplement de passer trois heures ensemble autour d’une pratique Feldenkrais, plonger dans la pratique et sentir ce qu’il en sort. Pour certain(e)s, ce sera un rendez-vous bien-être, pour d’autres l’occasion de découvrir la méthode, la diversité est la bienvenue.

Lieu, dates et horaires pour 2018-19 :

Metz, 123 avenue de Strasbourg (maison du Yoga, bâtiment en bois)
16h-19h (accueil à partir de 15h45)

  • Automne : 20 octobre, 1er décembre
  • Hiver : 12 janvier, 9 mars
  • Printemps : 30 mars, 27 avril, 22 juin
Vous pouvez rejoindre les ateliers même si vous n’avez pas suivi les précédents.
Tarif : 30 euros par atelier


Pour trouver facilement la salle où se déroule ces ateliers à Metz, suivez ce lien…

Si vous souhaitez des informations complé­men­tai­res, merci de me téléphoner : 06.34.46.63.75 (Vladimir).

Si vous souhaitez réserver une place pour le prochain atelier, merci de m’en­voyer un message en cliquant sur ce lien.

En pratique:
  • Le nombre de places étant limité, prenez contact avec moi pour vous inscrire.
  • vous serez accueillis sur le lieu du stage à partir 15h45 à Metz (veillez à arriver au plus tard 5 min avant le début de la séance)
  • prévoyez des vêtements amples et confortables, en plusieurs couches pour vous adapter au mieux à la température de la pièce.
Qu’en disent les pratiquants ?
témoignage Feldenkrais Vladimir Latocha
Dans la danse (en tout cas, lorsque je danse dans les jours qui suivent un atelier), j’ai à chaque fois eu la sensation d’être davantage habitée par le mouvement (ce qui est très agréable) et particulièrement inspirée dans les moments d’improvisation. Après du Feldenkrais, d’autres possibilités de danse émergent et l’on envisage, un peu comme par magie, des mouvements auxquels on n’avait jamais pensé.
Pour le yoga, ce qu’il y a de vraiment intéressant il me semble, est que le Feldenkrais permet de rompre avec une exécution parfois machinale ou systématique de certaines postures. J’ai l’impression que l’expérimentation de variations autour d’un geste permet de se recentrer avec beaucoup de conscience sur une posture qui devient plus précise et plus épurée. J’ai remarqué cela dans les torsions notamment et concernant la qualité du souffle aussi (qui dans le yoga est toujours très coordonné au geste… mais après du Feldenkrais, on sait qu’il pourrait ne pas l’être, alors quand il l’est c’est vraiment bien…)

C.H., Nancy